Division de choc Wallonie

Division de choc Wallonie

Read excerpt Download excerpt
Automne 1944. Tous les volontaires belges francophones sont rassemblés dans une grande unité destinée à combattre contre l’Armée Rouge. Ces hommes – ils se nomment entre eux « les Bourguignons » – sont commandés par Léon Degrelle, ancien chef du mouvement politique « Rex », décoré de la croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne, après les combats d’Ukraine et d’Estonie. La nouvelle formation, rassemblée dans le nord de l’Allemagne, prend le nom de division Wallonie. Les Wallons seront engagés sur le front de Poméranie, à l’est de Stettin, non loin de leurs camarades flamands. Ils contiennent pendant quelques jours les troupes russes fonçant vers la mer Baltique et l’embouchure de l’Oder. Les « Bourguignons », réduits au quart de leurs effectifs, seront les derniers à repasser le grand fleuve qui marque aujourd’hui la frontière orientale de l’Allemagne réunifiée. Ils livreront encore de très durs combats sur la rive gauche de l’Oder, avant d’être emportés dans le reflux vers l’ouest de toutes les forces armées du IIIe Reich. Ainsi se termine l’aventure des six mille volontaires belges francophones engagés dans la Wehrmacht depuis 1941 et qui ont rejoint la Waffen SS en 1943. Leur histoire, encore très mal connue, constitue un des événements les plus insolites de la Seconde Guerre Mondiale.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.